Arithmetique creative

Arithmétique de la lumière

Vitesse modulaire appliquée à un système physique,

a – Vitesse mesurée de la lumière , c = N en m/s

299 792 458

N, nous servira de module ( C 30 ), que l'on peut arrondir

à 300 000 000 - 1, comme vitesse théorique, ct = mod C

299 999 999

Nous observons ici, un nombre significatif : 299,

( voir table des symétries, N u ),

 

b – Calculs du noyau d'un système elliptique

Mod C appartient ( C 30 ) et par réplication, à la suite des

30 constantes origine, C , soit la suite C ,

0, 1, 2, 3, ,,, ,,, ,,, ,29 ,

La symétrie impaire N u, du module 299 999 999 = 9

( C or, ) les termes C = 9, 19, 29 ont mêmes symétries N u = 9

Calculons les trois opérations suivantes, produisant un entier et ct – C ( / 30 ) =

299 999 999 – 29 / 30

Soit C 29 correspond à cette définition, dont le résultat est entier =

299 999 970

 

c - Noyau du système elliptique , ct ,

C 29 et Mod C ( ct ) , ont le même système elliptique et même noyau,

Ils possèdent tous deux, les caractéristiques et propriétés suivantes :

un système elliptique avec noyau à une spirale tournant à gauche,

avec trente termes de révolution et de ( Spin 1, ( arithmétique )),

 

Question posée,

Les vitesses modulaires s'appliquent-elles aux particules de la lumière,

les photons étant des éléments composés ?

Dans l' affirmative, la vitesse modulaire accéléeée produirait unse vitesse

plus importante, que la vitesse mesurée , c de la lumière.