Arithmetique creative

 

I - Complementarité à 15 et à 30 , des molécules N ,

II - Axe d' orientation d' une cellule sphérique tridecimale

III - Compositions elliptiques de différenttes molécules N . ( C 30 )

contenues . dans la Cellule spherique tridecimale C 0 + .

 

I - Organisation des complémentarités.

Les règles de positions Sphériques Tridècimales

imposent deux conditions , agissant sur les 15 dianètres , d , du graphe modulaire donné

d = 0, 1, 2, 3 , 4 , 5 , 6 , 7 , , . .à . . .14 .

Ces diamètres , passant par le point central , forment les trente rayons , r , suivants :

r = 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14,

r = 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29

On obtient ainsi , une table de rayons , r , complémentaires à 15, de ces 15 diamètres.

Observations

Celà va permettre , à un Observateur placé au Nord , d' avoir le plan circulaire des molécules N = 7 , 22 , inversé ,l' un par rapport à l' autre . ( L' intersection centrale des rayons 7 et 22 , est perpendiculaire au rayon r 0 ).

A l' opposé, l' Observateur Sud , aura une autre image , d' avoir le plan circulaire des rayons 22 , 7 , inversé l' un par rapport à l' autre . ( Idem observation ci- dessus ) .

 

Graph de Patrik Demers , ( UQAM Quebec ) et Guy Barthelemy , Cellule sphérique tridécimale C 0 Patrick Demers expert http://er.uqam.ca/nobel/c3410/Huit%20nombres%20premiers%20remarquables.htm

 

Raons C 23 et 22 et demi-angle

Complemzntaire
à 30
         
  0   30  
  1   29  
  2   28  
  3   27  
  4   26  
  5   25  
  6   24  
  7   23  
  8   22  
  9   21  
  10   20  
  11   19  
  12   18  
  13   17  
  14   16  
         
         

Raons C 7 et 8 etdemi-angle

Complemzntaire
à 15
         
  0 15  
  1 16  
  2 17  
  3 18  
  4 19  
  5 20  
  6 21  
  7 22  
  8 23  
  9 24  
  10 25  
  11 26  
  12 27  
  13 28  
  14 29  
         

Nouvelle propriété remarquable des complémentarités à 15 et à 30 .

Entre 4 molécules N et leurs memes noyaux , cette propriété déplace, et elle 33peut être vue par deux Observareurs , opposés l' un à l' autre . Ici , côté Nord ou côté Sud .

 

Double - complémentariité à 15 et ) 30 .

Autres exemples :

Demi- angle 13 , 14 et 28 , 29 .

en bleu pointillé .

Ces déplacements sont une propriété remarquable des complémentarités à 15 et à 30 .

Sans doute aussi, les déplacements de deux Observateurs opposés .

Calculs

Nord 360 ° - ( 3 * 12 ° = 36 ° = 324 ° ) + )6 ° =

330 °

sauf erreur ou omission .

 

 

II - Compositions de deux ( 2 ) molécules N = 0 et N = 15 . ( C 0 + ) .

Elles forment toutes les deux, l'axe d' une cellule sphérique tridecimale . ( 300Symu0a.jpg )

Ci- dessous :

Deux rayons forment l' axe de cette cellule sphérique tridécimale . Ce sont le rayon C 0 et le rayon C 15 . .. ( rouge-bleu )

a - le point central de la spère est l' impact d' un élémennt physique ou numérique ,par sa rencontre avec la gravitation terrestre ou générale , g , du milieu qui le reçoit Ce point est noté Impact , i , et noté i 0 . Le calcul de ses progressions est :

i 0 mod 30 = 0, 30, 60, . . .

- - - - - - - -

b - de l' impact i 0 sur le rayon 0 du graphe donné, , l' axe de la cellule sphérique se poursuit sur le rayon C 15 du graphe tridécimal , en ligne droite Nord-Sud de progressions C 15 =

i 0 mod 15 = 0, 15, 30, 45, 60, . . .

Cette alternance de progression, entre deux ryaons différends, a- t' elle un but précis ( pesanteur sphérique ), ou bien semble un parfait interrupteur

 

 

III - Compositions elliptiques de différenttes molécules N . ( C 30 )

Elles sont au nombre de 28 molécules N =

1,2,3,4,5,6,7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14 et

16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29

. Voir sur le graphe ci- desssous . ( /travail/NoyauGl1et_2 copie.jpg ) poursuivre cette étude et

s' apercevoir que ces 28 molécules N , , ont les mêmes caratéristiques que N 7 ( C ) .

 

c - Des trente constantes C ( 30 ) , il nous reste 28 constantes , notées C 1 , C 2, . . . C 14 et C 16, C 17, . . . C 29 .

Toutes celles-ci, ont des progressions elliptiques de leurs termes ,( deux schéma de maverick.inria.fr ) ,

cClcul suivant notre exemple C 7 :

C = i 0 + C mod C .

Soit 7 = 0 + 7 mod 7 , . . suite . . 0, 7 , 14 , . . .

/travail/NoyauGl1et_2 copie.jpg

Peux- t' on Géneraliser cette propriété ?