Arithmetique creative

Nombres Premiers Définitifs  

 
Progressions arithmétiques des nombres premiers , ( pa1379 )


Les progressions arithmétiques observées dans les suites de nombres premiers , sont remarquables et générales . Une Constante les caractérisent , la progression P = 21 . Les multiples de 21 sont également des progressions valables , ainsi que leurs calculs , utilisant les puissances de 10
P = 21 x 10 ^ n ( n = 1 . , n+1 . )

Nous observons aussi que les progressions arithmétiques des nombres premiers ne sont pas régulières .Elles sont discontinues , déplacées par des nombres composés de même finitude .Une explication est - elle possible ? Nous savons que l'Arithmétique n'admet pas la facilité , ni le vide !

Pour cele , l'arithmétique prends des chemins très compliqués , tel celui qu'elle prend dans l'Ordre numérique symétrique , où ses effets se font sentir dans les entrelacements des suites numériques et la construction des séquences modulaires que nous avons présentée .Chaque Ordre séquenciel modulaire possède sa symétrie propre , stricte , logique , réplicable et multiple dans son organisation spécifique

Pourquoi ces différents Ordres se cachent - ils ? Une question non résolue .

Réponses proposées

Nous avons dit que l'Arithmétique n'admettait pas le facilité . !

Et où se trouve la simplicité numérique ? Où se trouve la complexité numérique ?

A première vue , dans la composition des nombres .Hormis 1 , tout N est le produit de deux facteurs ( opérateurs ) , les Opérateurs construisent tous les autres nombres de la suite numérique .

L'Arithmétique a alors le choix entre deux chemins pour poursuivre les constructions qu' on lui demandera :

Avec l'Opérateur 1 , la suite N = 1 , 2 , . . , est linéaire , on peut construire tous les nombres .Trop facile pour des constructions plus élaborées .

Avec l' Opérateur 3 , tous les produits des compositions sont des nombres divisibles par 3 , pairs et impairs . Suite trop facile également , l'' Arithmétique saute alors cette étape et porsuit une autre construction .

L'Opérateur 7 se présente . ( les Op. 5 , n/5 , sont ignorés ) . Avec cet Opérateur , les produits des compositions possibles sont varées , y compris des produits divisibles par 3 . La complexité de construction de la suite N , est acquise . La factorisation de ces trois facteurs , 1 , 3 , 7 = 21 , est la clé des Progressions Arithmétiques composées ( factorielle C ! , ) , des diverses suites numériques " utiles " à nos recherches .

 

Voir diverses progressions arithmétiques ? Exemple

' I ' La réplication absolue des nmbres composés ( P A 21 et multiple de 21 )

' II ' La réplication partielle des nombres premiers . ( P A 21 et multiple de 21 ) .