Arithmetique creative

 

Arithmetique genetique

Chromosomes numériques.

 

Règle arithmétique naturelle de calcul d' une cellule numérique.

a - Son mode opératoire est une sommation des éléments, n, entiers , ( C.F. Gauss )


( 1 + 2.. . . + n = ( n + 1 ) / 2 . )

Cette arithmétique ne connait pas les nombres fractionnaires

b - Dans toutes cellules, la division / 2 , d' un nombre impair est impossible. Elle utilise un autre moyen. Ex ,avec la division par 2 du nombre impair = 15 , soit le calcul suivant par approche :

14 / 2 = 7

16 / 2 = 8

On trouve , 2 * 7 = 14 , le brin court , puis 2 * 8 = 16 , le bbrin long .

Cette notation et cette propriété remarquable se retrouvent toujours dans les brins, courts ou longs, des chromosomes étudiés.

Elle s' applique à toutes les cellules d' éléments quelconques. http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Mitose/m5.htm#ancre38341

 

Dans le Système du Quebecium , Entiers premiers en physique.htm, le Professeur Pierre Demers,, UQAM , a cités l' importance.de la ssuite des petits nombres n = 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, . . .10 . . , que l' on rencontre ici.
Voir : http://er.uqam.ca/nobel/c3410/Entierspremiersenphysique.htm

 


Rupture d' une cellule complète.

Les ruptures de cellule C 30, peuvent découper les éléments de sa séquence, en Trois phases, puis compte Cinq ruptures caractéristiques. Les voici:

c - Phase I .

C'est la séquence entière, de 30 éléments , n , assurant la circularisation de son système elliptique

La réalisation des différentes phases de ruptures de cellule arithmétique, C 30, est une propriété remarquable.

Cinq ruptures dans la séquencz C 30 complète.

d - Phase II

Une séquence de 15 éléments , n, pairs, , de la demi-cellule, assurant circularisation de son système elliptique.

Cinq ruptures caractéristiques des éléments pairs.

 

e - Phase III

Une séquence de 15 léments, n, Impairs, de la demi-cellule,assurant circularisation de son système elliptique.

Cinq ruptures caractéristiques des éléments impairs.

 

 

Questions sur les ruptures .

Comment définir les ruptures numériques, permettant la création de demi-cellules et de quart de cellule. Nous étudions cette question d' un point de vue numérique

f - La division numérique des cellules peut-être comprise comme sommatiom des facteurs-opérateurs de ses compositions. Exemples de calcul avec , n = 91 :

7 * 13 = 91

où la masse fictive du résultat , n , étant t prise en compte, sera la plus élevée. de la suite d'éléments donnés.

Table donnant les masses fortes et faibles des éléments de rupture des cellules arithmétiques.

Description et rôle des éléments numériques de rupture ( suite en cours )

 

D' autres valeurs peuvent être utilisés ( noyaux des facteurs dans les systèmes elliptiqques , par ex. ).

Voir Table de composition des noyaux . http://arithmetique-creative.fr/travail/comprod8c.htm

 

I
II
III
IV

Les Paramètres de rupture de ces cellules sont :

 

I - Ccellule filiforme de trente nombres ou séquence de constantes C = 0,1,2,3, . . . . . . . . 29 .

II - Cellule elliptique C 30 , par l' ellipse fermée , des éléments ci-dessus , de C 0 . . à C 29

III - Rupture cellule en 2 demi-cellules , par les éléments C 0 et C 15 , ( axe Nord- Sud, point faible ).

IV - Rupture cellule en 4 quarts de cellule par les éléments, ( C 7, C 23 ) , puis, ( C 8, C 22 ) .